Mayuru Tours
  • Le village magique de Putre et sa culture Aymara enracinée, avec le volcan Taapaca (5850m s.n.m) Le village magique de Putre et sa culture Aymara enracinée, avec le volcan Taapaca (5850m s.n.m)
    Putre est situé à 3500m
  • Le LAC CHUNGARA, le lac non navigable le plus haut du monde Le LAC CHUNGARA, le lac non navigable le plus haut du monde
    Avec l’impressionnant volcan Parinacota
  • Le Parc Lauca, l'indispensable lors de votre visite dans le nord du Chili Le Parc Lauca, l'indispensable lors de votre visite dans le nord du Chili
    Le LAC CHUNGARA, l'un des plus beaux attraits du Chili
  • Un site unique au sein de l'Altiplano Chilien, le Cerro Milagros (colline Milagros) Un site unique au sein de l'Altiplano Chilien, le Cerro Milagros (colline Milagros)
    Une magnifique colline à plusieurs couleurs, qui captivera votre attention
  • Le désert d'Atacama, les lagunes de l'Altiplano Miscanti et Miñiques Le désert d'Atacama, les lagunes de l'Altiplano Miscanti et Miñiques
    Le nord du Chili, San Pedro de Atacama
  • L'Altiplano Chilien, plus qu'un voyage : un souvenir de toute une vie L'Altiplano Chilien, plus qu'un voyage : un souvenir de toute une vie
    Putre, LE site magique à découvrir et où faire vos excursions
  • L'église de Parinacota (XVII ème Siècle) L'église de Parinacota (XVII ème Siècle)
    Parinacota, village de l'Altiplano
  • Contemplez un coucher de soleil sur l'Altiplano Chilien, Putre. Contemplez un coucher de soleil sur l'Altiplano Chilien, Putre."
    Putre, un petit village magique, qui fera de vos excursions les plus inoubliables.

CONTACT

Adresse:

  Baquedano # 411 Arica - Putre

E-mail:

  reservas@mayurutour.com

Tel. port:

  +56 (9) 85821493

  +56 (9) 88446568

Extrême Nord du Chili, Putre Chile

La partie inca d’Arica. Monuments anciens et le Parque National Lauca




Sun, 09 Dec 12 00:00:00 +0000

La partie inca d’Arica. Monuments anciens et le Parque National Lauca

La Région d’Arica et Parinacota était intégrée dans le territoire inca, habitée par des peuples aimaras, chinchorros, changos et quechuas.

A l’époque précolombienne, les messagers incas, appelés chasquis, courraient rapidement entre les tambos (constructions qu’ils utilisaient pour se reposer et y habiter, préparer les repas et la laine et attendre les messagesç qui se trouvaient entre Arica et le Parc National Lauca. Les chasquis voyageaient fréquemment par le « Kapaj Nam » (appelé auourd’hui Le Chemin des Incas), ils utilisaient les tambos sur leur route pour se reposer avant de contuner leur tâches de délivreur de biens et de messages.

Parce que les incas n’utilisaient pas de système moderne pour mesurer les distances, les chasquis faisaient des traces sur le chemin à l’aide d’apachetas, des petits tas de pierres qui leurs indiquaient les lieux importants. Avec le temps et l’hybridation culturelle qui survint dans cette zone, les apachetas de la région furent utilisées comme des croisements.

 

 

Découvrez le patrimoine et l’architecture de cette région


Le long du chemin qui relie Arica au Parc National Lauca, on trouve une grande quantité de monuments incas, certains vieux de 9 siècle voir plus. Leur visite peut prendre toute une journée.


Morro de Arica, appelé Ariaka (« porte d’entrée ») en langue aimara. Il se situe au centre de la ville côtière d’Arica, proche du port. Il a acquis une grande importance pendant la Guerre du Pacifique suite à la bataille d’Arica du 7 juin 1880, lors de laquelle le Chili prit possession du territoire d’Arica.  Ce grand rocher était habité par des natifs de la zone, appelés morreros, pendant de nombreuses années jusqu’à l’arrivée des espagnols.

Certains des mythes les plus anciens d’Arica sont relatifs à ce morro, on y retrouve par exemple l’histoire de la Cueva del Inca. Dans des archives datant de 1825, George Taylor, un chercheur et citoyen d’Arica, aurait exploré la grotte (cueva) jusqu’à une profondeur de 1600m, découvrant alors un lac salé.

Le Morro d’Arica fut déclaré Monument National le 6 octobre 1971

Tambo de Zapahuira, appelé ZapaJawira (« fleuve solitaire ») en langue aimara. Il se situe à 50km d’Arica et est un excellent exemple d’architecture de tombeau inca. Il fut déclaré Monument National en 1983.

Waka : Chullpas funéraires (structures andines qui furent créées pour honorer les morts) construites au XIIIe siècle, elles sont visibles à seulement quelques mètres du Tombeau de Zapahuira.


Pucara de Copaquilla : appelé Qupaquilla («lune dorée ») en langue quechua. Il se situe à 75km d’Arica, dans la commune de Putre. Ce pucara a été construit au XIIe siècle à 3000 mètres d’altitude et fut déclaré Monument National en 1983.

 

 

 

Comment y aller 

 

Arica est à 18km au sud de l’aéroport Chacalluta. Voyagez pendant 5km au nord d’Arica jusqu’à la route internationale 11-CH, celle qui suit le fleuve Lluta et allez jusqu’au Parc National situé 140km à l’est. Le long du chemin, visitez el Tambo de Zapahuira, Las Chullpas et el Pucara de Copaquilla.